Pourquoi rester en ville quand tout le monde est parti en vacances, c’est cool

Pas de chance, cette année les vacances semblent compromises. Soit notre boulot nous en empêche, soit on a opté pour les vacances en septembre “parce que c’est tellement mieux quand il n’y a plus tous ces touristes partout”, il n’empêche qu’on a une furieuse envie de faire comme tout le monde. C’est décidé, cette année on profite de la ville, mais vraiment, pas que pour faire semblant de ne pas être dégoûté de ne pas partir en vacances.

 

image

 

On va enfin pouvoir se rendre dans cet endroit hyper hype sans faire deux heures de queue.

 

Que ce soit Le Sucre à Lyon, Mamma Primi à Paris, ou n’importe quel nouveau bar pris d’assaut de la rue de la Soif à Rennes, on a tous cet endroit où l’on rêverait de mettre les pieds depuis deux mois, mais franchement la flemme de jouer des coudes pour se procurer le moindre breuvage ou bout de buffala. L’avantage des vacances c’est qu’on va enfin pouvoir profiter de ce genre d’endroits. Mes potes ne sont pas là ? Pas grave, je m’en ferai des nouveaux.

 

image


 

Parce que pour la première fois depuis un an, je vais pouvoir prendre la voiture en centre ville.

 

Et redécouvrir que ce boulevard dans lequel je reste coincé(e) au minimum 20 minutes tous les matins ne fait en fait que 300 mètres de long. En plus, avec tout le temps gagné pour chercher une place, on va pouvoir trouver une activité épanouissante et productive, comme critiquer les gens en vacances.


 

Parce que poster des photos de la ville, c’est beaucoup plus original que toutes ces photos de plage qu’on voit partout.

 

Pff, tout ça c’est vu et revu quoi. Complètement surfait. S’agit-il d’un commentaire haineux ? Naaaan, jamais. On évite cependant de le faire en public.  

 

image


 

Parce qu’on va pouvoir aller se pavaner à Saint-Germain des Prés, ou à tout autre endroit pris d’assaut par les touristes.

 

L’avantage d’être peu de français restants en ville, c’est que vous avez l’exclusivité auprès des touristes. Éliminée, la concurrence. Alors sortez votre air le plus “petit français” “petite française”, achetez une baguette de pain, un café et attendez, posté(e) en terrasse. Si vous le faites bien vous serez sur toutes les photos.  

 

image


 

Parce que le teint pâle c’est vachement plus mode

 

Bronzer en ville s’avère franchement difficile, qu'on ait la peau blanche ou brune. Ou alors on a vite les épaules et le nez rougeâtre, tandis que le reste est de la couleur d'origine, faute d’endroit suffisamment près du boulot pour se mettre en maillot de bain. Alors autant assumer le teint pâle. Ha ! Pas de vilain mélanome, pas de peau ridée, que demander de plus ?

image


 

Les enfants sont partis en vacances chez leurs grands-parents, ou en colonie de vacances, et on peut voir la ville sous un autre jour.

 

On va pouvoir retrouver notre vie d’avant les enfants, quand on faisait la teuf jusqu’à 4h du matin et qu’on ne devait pas faire les courses. Zéro contrainte pendant quelques jours, ou semaines, le temps de réaliser que nos enfants nous manquent et qu’on est trop contents de les retrouver.


 

Bonnes vacances… en ville !

Partager cet article
Partager par mail Partager sur Facebook
30 baby-sitters proches de chez vous !
Newsletter

Souscrivez à notre newsletter pour être au courant des bons plans pur les enfants ! Pas de spams, pas de pub.