Les côtés négatifs de l'école

L'école c'est bien, ça instruit nos enfants gratuitement, ça nous les garde le temps qu'on bosse ou qu'on récupère des sales nuit qu'ils nous font passer et ça leur permet de se faire plein de copains !

Mais, rien n'est parfait dans ce bas monde, et elle a aussi des côtés négatifs, plein en fait !

  1. Numéro 1 : LES POUX. Saletés de bestioles à la noix, immondes, qui envahissent la tête de nos bébés d'amour trop mignons ! Qui nous obligent à nous ruiner en produits pour s'en débarrasser et à passer TOUTE LA MAISON À LA MACHINE ! L'horreur.
  2. Les microbes ! Oh my god c'est l'enfer, surtout la première année ! Ton enfant passera plus de temps malade à la maison, qu'en forme à l'école !
  3. Les anniversaires... des copains cités plus haut justement ! Quelle plaie, une ruine ! Le pire c'est qu'il faut ensuite rendre l'invitation et voilà comment tu te retrouves avec 20 gamins sur-excités dans ton salon et une envie soudaine d'en finir avec la vie. 
  4. Les cadeaux fait main. Sur le coup t'es émue, mais ça ne dure pas, après tu te ressaisis et tu te rends compte que ça traîne sur un meuble, ça prend la poussière ET QUE C'EST LAID. Pire, tu seras parfois obligée d'en porter certains sur toi ! Terrible.
  5. Les sorties scolaires et son lot d'excuses qu'il te faudra inventer pour ne pas accompagner. 
  6. Les spectacles de fin d'année/les kermesses. Ce moment où pour voir 5 minutes de prestation de ton enfant prodige tu devras te taper DEUX HEURES de chants approximatifs d'enfants dont tu te fous ! Faut être honnête. C'est un calvaire sans nom. 
  7. Les autres mamans. Surtout si t'es du genre pas très sociable... l'enfer c'est les autres (mères) ! 
  8. Les vacances ! Non mais quelle idée sérieux, c'est à abolir ça ! Absolument ! 

Serena WonderMum, pour le blog de Claudine. 

Partager cet article
Partager par mail Partager sur Facebook
30 baby-sitters proches de chez vous !
Newsletter

Souscrivez à notre newsletter pour être au courant des bons plans pur les enfants ! Pas de spams, pas de pub.