Parrainer un enfant dans le monde

Noël approche et c’est la période de l’année où les français sont les plus généreux. En 2016, le don moyen pour des associations caritatives s’élevait à 436€ pour les personnes imposables, un nombre qui augmente régulièrement (Source Europe1.fr).

Alors la question se pose : où, à qui donner? Comment faire participer nos enfants à cet effort?

De nombreuses associations proposent aujourd’hui de parrainer un enfant dans le monde. On a donc pensé que c’était une bonne manière de combiner à la fois les dons que nous souhaitons faire, tout en faisant participer nos enfants.

 

image

 

Le principe

 

Il est simple. On participe financièrement pour aider un enfant dans un pays que l’on choisit, pour lui donner accès à l’éducation, la nourriture, à la santé… De plus, on correspond avec lui/elle au travers de photos, de dessins, de lettres. C’est là que nos enfants peuvent intervenir, en suivant avec nous les nouvelles de l’enfant parrainé, en envoyant leurs propres oeuvres, bref, en s’impliquant directement dans l’aventure.

 

Régulièrement, un rapport est envoyé aux familles marraines, avec le compte-rendu des progrès obtenus, un suivi de la scolarité de l’enfant, l’actualité de l’association… On a même la possibilité de rendre visite directement à l’enfant dans son pays d’origine.

 

Au début on peut généralement choisir le sexe de l’enfant, son pays d’origine, ainsi que la langue de correspondance. Puis on peut commencer notre correspondance avec lui/elle et lui envoyer régulièrement des nouvelles.

 

image

 

Plusieurs associations proposent de parrainer un enfant, en voici deux :

 

Un enfant par la main : L’association compte plus de 11 000 donateurs en Afrique, Amérique Latine et Asie. Elle met l’accent sur la transparence et collabore depuis cette année avec Enfants sans Frontières.

 

Plan : Avec 21 pays donateurs, l’association finance 2606 programmes dans de nombreux pays. Ils mettent aussi l’accent sur leur action de plaidoyer auprès des organisations internationales comme l’ONU ou l’Union Européenne pour faire avancer les choses.

 

Nous ne pouvons malheureusement pas toutes les lister, mais il en existe beaucoup plus !

 

image

 

Les avantages du parrainage :

 

  • L’aide est personnalisée, on sait directement où vont nos dons et ils ont des effets concrets.

  • On peut créer des liens très forts avec un enfant à l’étranger, et même aller lui rendre visite.

 

Si toutefois vous préférez donner à des associations qui ne pratiquent pas le parrainage individualisé, mais qui répartissent plutôt les dons entre plusieurs enfants, on peut se diriger vers :

Humanium : Le crédo de l’association est qu’il vaut mieux faire un don de manière collective plutôt que pour un enfant en particulier, pour éviter des conséquences néfastes dans sa vie. Toutes les explications sur leur charte pour un “parrainage éthique et responsable”.

 

Vous souhaitez faire un don mais ne savez pas vers qui vous tourner ?

Un comparateur d’associations a vu le jour, ça s’appelle Àquidonner. On peut y entrer la cause que l’on souhaite soutenir, le lieu d’action, si l’on souhaite une association laïque ou religieuse, qui soutenir, etc.

image

 

Bon parrainage !


 

Partager cet article
Partager par mail Partager sur Facebook
30 baby-sitters proches de chez vous !
Newsletter

Souscrivez à notre newsletter pour être au courant des bons plans pur les enfants ! Pas de spams, pas de pub.