La vie de famille

Comment gagner des points auprès de la maîtresse dès le début de l'année scolaire

06 - septembre - 2017

Comment gagner des points auprès de la maîtresse dès le début de l'année scolaire

Vous avez su habilement esquiver tous les conseils de classe de l’année dernière et trouvé d’excellentes excuses pour ne pas accompagner les trente (bruyants) chérubins de la classe de votre fils en sortie à la mer. Quant à la kermesse de fin d’année, vous avez subtilement invoqué votre allergie au bisphénol A pour éviter de tenir le stand de pêche au canard.

Chapeau bas.

 

 

Sauf que maintenant vous sentez un peu d’appréhension à l’idée de croiser le regard de la maîtresse, un peu comme votre fils de 6 ans lorsqu’il n’a pas fait ses devoirs. D’ailleurs maintenant vous le soutenez à fond, c’est vrai qu’elle est super sévère cette madame Martin.

Pour sauver l’honneur familial, et soigner cette petite culpabilité qui vous tiraille, il n’est pas trop tard. Nous avons élaboré un plan d’attaque à appliquer dès la rentrée.
 

 

1) Je deviens la star de la fourniture scolaire

Vous aussi, vous vous êtes interrogés sur l’importance de scruter les rayons remplis de fournitures pour trouver le “protège-cahier à grain épais avec rabats marque-pages”, les fournitures ayant l’air strictement identiques? (Accessoirement celui-ci coûte d’ailleurs toujours un euro de plus). Ou pourquoi du bleu foncé et pas du noir dans le stylo plume ?

Cette année, on laisse de côté nos idées révolutionnaires, et on fait tout à-la-lettre. C’est décidé, vous serez le premier/la première à couvrir les manuels de vos enfants. Pas comme l’année dernière où ils avaient déjà l’air d’avoir vécu une guerre avant que vous ne franchissiez le pas.

 

2) Le gâteau de début d’année

Quoi de mieux qu’un peu de douceur pour réconcilier les coeurs ? (Phrase à ne pas prononcer avec un grand sourire à la maîtresse en se présentant devant elle, sous peine de passer pour un/une psychopathe. Surtout si vous avez le couteau pour couper le gâteau à la main).

 

 

On évite de mettre de l’alcool dans le gâteau s’il-vous-plaît, même si, on le sait “l’alcool ça s’évapore à la cuisson”.

Ça vous évitera l’humiliation, Ô combien cuisante, qu’a vécu/e la maman du petit Titouan. Oui l’image a fait le tour du net. Pourquoi? Aucune idée, c’est la magie d‘internet.

 

 

Pareil pour le gâteau soja/épinards/graines de pavot parce-que-c’est-bio-et-que-c’est-bon-pour-la-santé.

Le but est de gagner des points, pas de faire pleurer les enfants.

 

 

En cas de panne d’inspiration, suivez les super recettes de Claudine.

3) Les compliments

Attention cette solution est à utiliser en dernier recours, car il va falloir œuvrer d'habileté pour ne pas passer pour désespéré(e). D’ailleurs, cette astuce est à éviter si le maître/la maîtresse est du sexe opposé. Bref, on se contente de le/la complimenter sur ses performances pour améliorer les résultats scolaires de vos enfants, ou sur sa pédagogie hors du commun.

On vous aura prévenu.

 

 

Bonne rentrée !

(Et bonjour aux enseignant(e)s qui nous lisent :D)

Newsletter

Souscrivez à notre newsletter pour être au courant des bons plans pour les enfants ! Pas de spams, pas de pub.

Parent
Baby-sitter
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.
En savoir plus et gérer ces paramètres.